Former les journalistes

ESJ PRO

A la Une

Code HTML : pourquoi les journalistes doivent le maîtriser

19/12/2014 - Un oeil sur les médias

Ils sont journalistes web en presse quotidienne régionale, en presse magazine ou télévision. Ils ont décidé d’apprendre le code HTML, indispensable pour mettre en place davantage de projets dans leur rédaction.

Nathalie, Trésor et Thomas nous expliquent pourquoi ils ont suivi la formation « Le code pour les journalistes » à l’ESJ PRO.

 

Nathalie Grosskopf, chef adjointe au service multimédia, interactive et documentation à La Voix du Nord

 

« Se former au code ? J’y vois deux avantages. Le premier, c’est de pouvoir cultiver sa créativité, ce qui est important dans le journalisme web. Savoir maîtriser le code HTML vous permet de créer des petits moteurs, des petites applications simples qui permettent de publier rapidement du contenu ludique.

 

Le deuxième avantage : quand on est journaliste, connaître le code HTML facilite les relations avec les développeurs. On peut mieux discuter avec eux, mieux se comprendre et, pour des choses très simples, dans le quotidien, se débrouiller éventuellement sans eux. Cela est nécessaire, dans la gestion de projet, de pouvoir jongler entre les impératifs journalistiques et les solutions techniques. »

 

Trésor Kibangula, journaliste print et web à Jeune Afrique

 

« Avant la formation, j’utilisais déjà des éléments en open source que je personnalisais. Après avoir suivi cette formation, j’ai pu proposer la création d’une sorte d’application qui traite des déclarations des chefs d’Etat africains sur l’évolution du virus Ebola. On est parti de rien. J’ai codé la page et mon collègue s’est occupé des textes.

 

Savoir coder pour un journaliste, c’est important pour pouvoir s’adresser aux développeurs avec des termes précis, comprendre leur langage. Les journalistes web sont souvent amenés à manipuler du code, le connaître permet de personnaliser et de bien utiliser les toutes ressources disponibles en ligne, en open source. »

 

Thomas Seymat, journaliste web à Euronews

 

« Nous sommes trois journalistes français à la rédaction web. Les deux autres savent déjà coder, créer des sites et utilisent le code HTML très régulièrement. Les pages spéciales élections, par exemple, sont créées en interne sans passer par un développeur. C’était important pour moi d’apprendre les bases. Cela me permet de participer aux projets communs, de donner un coup de main à mon échelle. Je m’en sers aussi pour jouer sur la mise en page de mes articles, modifier des petites choses dans une page qui rendent l’ensemble plus cohérent. Apprendre le code, c’est apprendre l’alphabet et comprendre ce qui se passe autour de nous. »

 

Propos recueillis par Maëlle Fouquenet

Suivez-nous !

RT @EclaireursCom: Le journalisme constructif : tendance et nécessité eclaireursdelacom.fr/le-journalisme… Plaidoyer étayé signé @cyceron sur @Eclaireur…

RT @LauraPironnet: Session de rattrapage avec l'article de @mfouquenet publié sur @ESJPRO : Comment #FINANCER et gagner de l'argent avec…

RT @cyceron: [MAJ] Selon Médiamétrie, les podcasts ne concernent pour le moment que 6,6 % des internautes et 0,7% du temps audio quotidien…

RT @cyceron: Information locale : produire des contenus plus accrocheurs et engageants (1/3) 👉 mon compte rendu du festival de l'info local…

RT @cyceron: Quelle stratégie éditoriale & design pour renouer la confiance avec les lecteurs ? Conférence gratuite le 11 sept. 18h30 @crea…

Nos formations