Financer sa formation

Les dispositifs pour obtenir une formation

Ces différents dispositifs peuvent se cumuler pour parvenir à une prise en charge la plus complète possible. Vous pouvez nous consulter pour en savoir plus (ESJ PRO au 01 42 65 85 60 ou au 03 20 30 44 37).

Le plan de formation

Votre employeur est à l’initiative de ce plan et des stages, il en propose parfois dans le cadre d’un « catalogue interne ». Ce sont des stages de courte durée (de quelques jours à quelques semaines) qui vous permettent d’actualiser vos connaissances ou de vous perfectionner et qui accompagnent un plan de stratégie de l’entreprise.

Le contrat de professionnalisation

Le contrat de professionnalisation a pour mission de favoriser l’insertion ou la réinsertion professionnelle de publics ciblés, par le biais d’une alternance entreprise / organisme de formation, d’une durée totale de 12 à 24 mois.

Le CIF (congé individuel de formation)

C’est le droit pour tout salarié de suivre, à son initiative et à titre individuel, une action de formation, il est pendant la période de formation en « congés » de son entreprise. Le CIF permet de se perfectionner, de changer d’activité ou de secteur, d’acquérir une nouvelle qualification ou une qualification supérieure.

Le bilan de compétences

Vous souhaitez analyser vos compétences professionnelles et personnelles. Le bilan de compétences peut vous permettre de définir un projet professionnel et un projet de formation. Il est juridiquement rattaché au CIF. Il vous est possible de suivre un bilan de manière individuelle et confidentielle.

La VAE (validation des acquis de l’expérience)

Vous justifiez d’une expérience professionnelle d’au moins 3 ans, la VAE peut vous permettre de la faire reconnaître par l’obtention d’un diplôme ou d’un titre à finalité professionnelle ou d’un certificat de qualification professionnelle.

La période de professionnalisation

La période de professionnalisation a pour objet de favoriser, par des actions de formation, le maintien dans l’emploi des salariés en CDI. Elle offre en particulier des dispositifs auprès de publics ciblés (retour de congé maternité ou parental, salariés de plus de 45 ans et/ou de plus de 20 ans d’activité professionnelle…).

Le DIF (droit individuel à la formation)

C’est un droit mis en œuvre à l’initiative du salarié, qui lui permet de bénéficier de vingt heures de formation (vingt et une heures dans l’audiovisuel) par an, cumulables sur 6 ans soit 120 h maximum.
Il s’adresse à tous les titulaires d’un CDI à temps plein ou à temps partiel (DIF calculé au prorata de leur temps de travail) possédant une ancienneté minimale d’un an dans l’entreprise. Pour les salariés en CDD, le DIF est calculé au prorata, à l’issue de quatre mois de CDD consécutifs ou non au cours des douze derniers mois. En revanche, les salariés sous contrat d’apprentissage ainsi que ceux  qui ont conclu un contrat de professionnalisation sont expressément exclus du dispositif.

Lille : 03 20 30 44 37

Paris : 01 44 17 11 00

Montpellier : 04 67 65 67 97

Ecrivez-nous